Une idée originale, lancée par Eléonore, pour rentabiliser ses créations et surtout sa garde-robe !

L'objectif, ne réaliser que des vêtements cohérents avec ce qu'il y a dans nos placards, qui conviennent à notre morphologie et qui soient "mettables" au quotidien !

Concrétement :

  • On commence par faire du tri !Exit le pantalon en taille 36 qu'on garde sachant qu'on ne le (re)mettra jamais, et le mini short d'été quand on a passé 35 ans ! On donne, on vend, on recycle !
  • Ensuite, côté patrons, on oublie les robes bustier quand, comme moi, on travaille toute la journée assise derrière un bureau et qu'on ne fréquente pas les soirées mondaines.
  • On évite les hauts moulants qui marquent bien les "petits" bourrelets, ou les jupes qui arrivent sous le genou et qui nous rajoutent 10 ans !
  • On arrête d'acheter des tissus à fleurs multicolores ou à paillettes quand on sait pertinament qu'on aime porter du bleu marine et du gris. Certes c'est moins gaie mais on préfére quand même.

Bref, je pense que vous voyez l'idée générale du Wearability Project !

Je vais donc essayer de me tenir à ces nouveaux objectifs.
Comme je suis certaine qu'il y aura quelques "ratés", pour suivre mes progrès, vous trouverez à la fin de chaque article, une petit fiche récapitulative :

TWP

Sur cette fiche :

 - un récapitulatif précisant :

  • le patron utilisé,
  • la taille choisie,
  • le tissu sélectionné,
  • le coût du projet : important !
  • un court historique : vêtement déjà porté ou pas et dans quelle(s) circonstance(s), ce qui permet d'évaluer le projet "en situation".

 - la note, sur 5, pour les items suivants :

  • Cohérence : le vêtement est-il cohérent avec le reste de ma garde-robe et mes goûts verstimentaires.
  • Confort : le vêtement est-il mettable tous les jours, en toutes circonstances (travail, métro, sorties).
  • Sayant : le vêtement convient-il à ma morphologie.

La fiche est entièrement "pompée" sur la version The Wearibilité Project d'Eléonore !
Vous pouvez aussi jeter un oeil à la version de Clo's ou encore à celle de lathelize .

Et maintenant, vous n'avez plus qu'à me souhaiter bonne chance !